Categories

Accueil > Nos chiens > Portraits de nos chiens > Portrait de Joelhas

20 février 2015
Emilie

Portrait de Joelhas

JOELHAS DE FANTAISIE DE KERMA

Joelhas est une jeune chienne de 10 mois au moment ou j’écris ces lignes. Comme tout Braque de Weimar qui se respecte, elle est autant dynamique que pot de colle !

Après une longue période de réflexion en famille, à peser le pour et le contre, à évaluer les petits sacrifices que nous serions amenés à faire, à vérifier nos capacités d’accueil pour un chien de ce type, nous avons décidé de franchir le pas. Et c’est ainsi, qu’au mois d’août dernier, nous avons adopté Mlle Joelhas.


Après quelques jours, elle avait déjà trouvé sa place, et son panier, dans sa nouvelle famille ! Bien sûr les premières nuits ont été courtes, mais globalement tout c’est bien mis en place. Il a évidement fallu revoir certains de nos aménagements pour éviter les destructions, mais une fois l’organisation en place, il faut bien avouer que c’est maintenant que du bonheur !

Le grand plaisir de Joelhas c’est de se balader dans les Polders de Ploubalay, à quelques minutes de marche de chez nous. Là, elle peut assouvir son penchant pour le reniflage, et elle a aussi l’occasion de se dépenser en courant comme une folle dans tous les sens, mais en gardant toujours un œil sur son maître. Comme c’est un chien de chasse de nature, elle apprécie courser les oiseaux, notamment les bernaches. C’est un beau spectacle !

Une fois bien défoulée, c’est une chienne calme qui adore s’assoupir au coin du feu puisque le canapé, non, décidément, ce n’est pas possible… Elle aime aussi particulièrement les caresses et sais parfaitement se faire comprendre quand elle en a besoin. Pas toujours facile alors pour nous de ne pas répondre afin de garder l’initiative de notre côté.

Comme il s’agissait pour nous de notre premier chien en tant que « chef de meute », la décision de venir au Dinan Sport Canin avait été prise dès le départ du « projet », histoire de bien éduquer le chien et (surtout ?) le maître. On fait tous les deux des progrès, mais il reste encore beaucoup de travail !

Partager